KO Series #67-H: $1M Gtd [Main Event, 8-Max]. $320 buy-in : Débute dans

10 heures
14 minutes
18 secondes
Inscrivez-vous maintenant
Close

Poker School

Learn About Continuation Betting & How To Add It To Your Game

Vous avez une très bonne main, vous avez misé et... le flop a tout mis à bas tous vos espoirs. Que se passe-t'il maintenant ? Ici, nous allons vous apprendre à miser en continu et vous expliquer comment ce type de mise peut sauver la situation :

Pourquoi miser en continu ?

Une mise en continu se caractérise en gros de la façon suivante : vous misez avant le flop parce que vous avez une bonne main, puis trois cartes inutiles apparaissent et vous remisez (plutôt que de checker ou de vous coucher) pour maintenir l'illusion que votre main est toujours bonne. Les raisons à cela sont simples :

  1. Vous ne voulez pas donner aux autres joueurs l'impression que vous vous reposiez sur l'idée que le flop pourrait vous rapporter quelque chose.
  2. Vous voulez placer la seconde mise dans l'espoir que les gens vont potentiellement se coucher devant votre assurance.

Ce coup peut avoir de puissant effets s'il est bien utilisé, il vous permet de gagner nombre de pots auxquels vous n'avez pas droit, simplement parce que vous avez fait montre de force. Pourtant, nombreux sont les joueurs qui ne comprennent pas bien la théorie qui soutient la mise en continu, en croyant qu'elle doit toujours s'élever à la moitié de la taille du pot. Ce n'est pas le cas.

À combien la mise en continu doit-elle s'élever ?

Dans les cash games et les tournois qui mettent en jeu beaucoup de jetons, une mise en continu s'élevant à la moitié de la valeur du pot ne suffit pas pour accomplir le travail. Si la mise ne menace pas d'entamer sérieusement leur réserve de jetons, les adversaires vont souvent vous suivre avec des mains marginales comme les tirages couleur ou les paires moyennes, en espérant avoir de la chance et vous éliminer. Ils peuvent même suivre en espérant vous bluffer plus tard au cours de la partie, ce qui serait une véritable catastrophe pour vous.

Par conséquent, vous découvrirez que, lorsque vous faites une mise en continu, il est préférable de vous assurer que votre mise post-flop est assez importante pour faire vraiment peur à tout le monde, sauf aux joueurs les plus confiants (quelles que soient les cartes que vous avez).

Jouer de cette façon comporte un avantage significatif, étant donné qu'il s'agit d'une tactique qui varie beaucoup selon le contexte et que, par conséquent, vous ne jouerez pas de manière répétée et vous ne vous estampillerez pas vous-même comme prévisible, et que vous serez capable de faire battre en retraite la plupart des joueurs relativement vite, vous assurant ainsi quelques pots faciles au fur et à mesure que le jeu ou le tournoi avance.

Prenons un exemple. Vous êtes assis à la table, et vous recevez un as de ♠ et un roi de ♥. Ce sont de bonnes cartesde départ et, à ce moment du jeu, vous n'avez aucune idée de ce que sera le flop, alors vous vous sentez en confiance et vous placez votre mise. Elle n'est pas colossale, mais elle suffit à montrer que vous faites confiance à vos cartes.

Puis c'est le flop et il ne révèle que des cartes basses (2-7-4), qui ne vous sont d'aucune utilité. Ne montrez pas vos craintes, puisque la mise en continu est désormais placée (une mise beaucoup plus importante que votre mise de départ). Cette mise dit clairement "Je prends un risque", mais elle fait également comprendre aux autres joueurs : "Ce joueur vient d'avoir la confirmation qu'il a bien fait de croire en ses cartes, et il serait sage de le laisser continuer."

Les avantages d'une mise en continu

Montrer que l'on a une main forte, de diverses façons tout au long de la partie, peut vous être très profitable, parce que vous renvoyez l'image forte de quelqu'un qui mise bien lorsque les cotes sont bonnes. Bien sûr, miser en continu à chaque main ne marchera plus au bout d'un moment, car les autres joueurs vont commencer à se rendre compte que vous ne prenez des risques que dans le but de les intimider. Mais miser en continu lorsque vous avez une main comme celle décrite ci-dessus (forte, des cartes hautes, mais pas de paire), est une tactique avisée, puisqu'il est presque impossible que cela se produise à chaque fois que vous recevez une paire de cartes.

La seule chose qu'il faut garder à l'esprit avec une tactique comme celle-ci, ce sont les risques énormes que vous prenez. Comme nous l'avons mentionné ci-dessus, votre mise en continu (un nombre de jetons assez conquéquent pour faire croire que vous croyez vraiment en votre main), plus votre mise pré-flop signifient qu'il va vous manquer un nombre de jetons inquiétant si quelqu'un suit votre mise avec une main meilleure que la vôtre.

C'est un coup audacieux, que vous ne devez pas faire à moins de pouvoir jouer aussi bien en étant short stack qu'en ayant assez de jetons pour tenter un coup de bluff casse-cou comme celui-ci. Miais lorsque ça marche, c'est comme tous les moments de poker où vous réussissez un coup digne des Ocean's Eleven. La mise en continu est un outil destiné aux maîtres du bluff. Faites-en usage.